Le coût réel de votre maison

Avant le commencement de votre chantier de construction de maison, il convient de vous intéresser aux aspects budgétaires qui sont aussi importants que les aspects esthétiques.

En effet, il est nécessaire de porter un grand intérêt sur le vrai prix d’une maison à construire et sur les frais à inclure dans le budget global de votre future maison…en vue d’éviter de mauvaises surprises qui peuvent émaner d’un coût beaucoup plus élevé que le coût initialement prévu. Un pareil scénario touche une grande majorité de propriétaires. D’ailleurs, l’Agence Nationale pour l’Information sur le logement, ANIL, peut toujours vous donner plus d’informations et vous mettre régulièrement en garde.

Vous devez donc tenir compte des frais annexes lors de l’achat de votre terrain et puis lors de la construction de votre future maison. Des frais que vous ne devrez pas sous estimer et négliger, à savoir par exemple les frais du notaire qui sont fixés à 8% de la valeur de votre terrain, le coût d’une assurance dommage-ouvrage obligatoire estimée à 2 ou 3% du prix de la construction de la maison au devis, qui couvre tous les risques liés à la construction et qui ne seraient pas couverts par l’assurance du constructeur. Il y a également le prix du raccordement de votre maison aux réseaux d’assainissement et d’admission d’eau et d’électricité.

Vous avez aussi les différentes taxes, les frais liés au crédit, les travaux imprévus, le déménagement et l’aménagement, mais encore les frais du bornage et des fondations en consultant un géomètre, si votre terrain n’est pas borné.

Le prix de votre future demeure fluctuera aussi en fonction du choix de construction en béton, en bois ou bien encore en celle d’une maison traditionnelle…

N’oubliez pas de prendre en considération le coût des accessoires nécessaires à votre projet de construction de maison qui dépendra de vos goûts mais également de votre budget. Vous avez donc à calculer les prix des équipements, des aménagements extérieurs et intérieurs…

En résumé, essayez d’établir un budget prévisionnel aussi précis que possible et prévoyez une marge supplémentaire du coût global de votre budget que vous définissez vous-même.